C’est en hiver que je parcours le bord du lac entre le port du Bief et  l’embouchure de la Morges. De nombreux canards et autres oiseaux lacustres, profitent de cet endroit abrité et riche en nourriture pour hiverner.