Jusqu’en 1870. la plaine de l’Orbe comprenait de nombreux marais  Suite à la correction des eaux du Jura , elle fut entièrement drainée.La réserve du Creux-de-Terre est le marais le plus important qui subsiste. Cette ancienne exploitation, on y a extrait de l’argile pour une tuilerie de 1904 jusqu’à fin 1964, est un des hauts lieux de l’ornithologie.

De nombreux migrateurs s’y reposent au printemps et en automne et l’été on peut y observer les espèces nicheuses dont certaines assez rares.